Participation nationale de Belgique

Gouvernement Flamand

Berlinde De Bruyckere

Exposition principale ‘The Encyclopedic Palace’

Curator Massimiliano Gioni

Harald Thys et Jos de Gruyter

Patrick Van Caeckenbergh

Thierry De Cordier

Norbert Ghisoland

 
 
 

Berlinde DE BRUYCKERE

Kreupelhout – Cripplewood



Pavillon Belge

55e Salon International de l’Art –la Biennale de Venise

1 Juin – 24 Novembre 2013

 
 
 

 

Commanditaire du Pavillon de la Belgique à la 55ème Exposition Internationale des Arts- la Biennale di Venezia 2013, le Ministre flamand de l’Environnement, de la Nature et de la Culture Joke Schauvliege a désigné Berlinde De Bruyckere pour y représenter la Belgique.

 

Le ministre Schauvliege a choisi Berlinde De Bruyckere pour le profond engagement humain dont elle témoigne dans sa démarche artistique, parce que la plasticienne peut valoir une oeuvre considérable en constante évolution et parce qu’elle a le potentiel de transformer sa participation à la Biennale en un itinéraire durable.
Plus d'info

 

 

 

 
 

Exposition Principale

‘THE ENCYCLOPEDIC PALACE’

 
 
 

Curator Massimiliano Gioni

Pavillon Central (Giardini) - Arsenale

 
 
 

 

 

 
 

 

 

 
 

 

Harald Thys et Jos de Gruyter

Dans leurs plus récents oeuvres, comme Das Loch, de Gruyter et Thys ont remplacé les acteurs par des poupées au fonctions limitées, des voix artificielles, inumaines et un certain vide dans leur core. Das Loch décrit la rivalité complexe entre deux personnages, Johannes, qui croit en l’expression universelle de la peinture, et Fritz, un macho rouge et petit qui possède une caméra-HD.
Plus d'info

 

Patrick Van Caeckenbergh

Patrick Van Caeckenbergh aspire à réorganiser et redessiner la carte du monde d’une manière très personnelle mais universelle à la fois. Il se distancie du monde extérieur connu et scrute sa propre vie de manière pseudo-scientifique. Ses collages illusoires et ses sculptures singulières de figures et de phénomènes naissent d’un processus de restructuration des objets quotidiens. Avec peu de moyens, l’artiste crée des assemblages évocateurs de fables et de contes de fées.
Plus d'info

 
 

 

 

 
 

 

Thierry De Cordier

Thierry De Cordier expose neuf peintures qui emplissent les quatre murs de la salle 9 du pavillon central. Son œuvre est juxtaposée à une ancienne sculpture de Richard Serra au milieu de la pièce. Avec cette installation, les deux artistes réfléchissent, chacun à leur manière, à la relation entre l’horizontalité et la verticalité.
Plus d'info

 

Norbert Ghisoland

L’artiste/photographe est né en Belgique en 1878, à La Bouverie, dans le Borinage et, de 1897 à 1900, il avait été apprenti chez un photographe, à Mons. Son père était mineur de fond et voulait que ses fils connaissent un meilleur sort que le sien. D’abord destiné à être menuisier, Norbert prit la place de son frère, mort accidentellement et qui devait, lui, être le photographe.
Plus d'info

 
 

 

 
 
 
 

D’autres artistes belges à Venise

 
 
 
 
 
 

 

 

 
 

 

 

 
 

Renato Nicolodi

Le terme iconostase désigne la cloison ornée d’icônes qui, dans les églises orthodoxes, sépare la nef du sanctuaire. La structure en bois représente un bas-relief d’une structure architectonique avec différentes entrées latérales et une entrée principale, qui donnent accès à un espace subjectif invisible auquel il ne peut être accédé que mentalement. Le spectateur est ainsi invité à la réflexion après avoir pris place sur un banc placé devant le bas-relief, qui fait aussi partie de l’installation.
Plus d'info

LAb[au]

L’exposition de groupe ‘noise’ (avec e.o. Carsten Nicolai, Roberto Pugliese,...) a comme point de départ le 100ieme anniversaire du manifeste futuriste ‘L’Arte dei Rumori’ de Luigi Russolo et ‘bruit’ comme moyen d’expression artistique. LAb[au] expose PixFlow, constituée d’ordinateurs mis à nu et intégrés dans une sculpture transparente. Sur ces écrans une image en mouvement et variation continue est montrée. Des erreurs de calcul sont à la base de son processus générative et esthétique spécifique.
Plus d'info

 
 

 

 

 
 

(SIC) asbl

11/07/2013: Raphaël Van Lerberghe - à mi-voix

Raphaël Van Lerberghe a pris la suite de Pierre Gérard comme artist-in-residence

In Senso Figurato est une résidence de création, qui se déroule entre le 1er juin et le 30 septembre 2013, dans l’intention de voir les artistes invités produire une œuvre nouvelle, teintée de près ou de loin par l’expérience d’un séjour vénitien d’une semaine environ. La production de chaque artiste sera réunie dans un livre collectif à paraître à l’automne 2013. La visibilité du projet sera assurée tout au long de la Biennale de deux manières. D’abord, par la création d’un site Internet visant essentiellement à intégrer les contributions de chaque participant de manière anonyme, comme un inconscient iconographique et numérique du projet. Mais une médiatisation individuelle sera aussi de mise, sous la forme d’événements publics, de « gestes » parfois infimes réalisés par chaque participant au cours de sa résidence, et répertoriés également sur le site. Quinze artistes plasticiens, écrivains et poètes, d’horizons et d’âges variés sont associés à l’aventure.
Plus d'info

Koen Vanmechelen (Pav 0)

L’installation de Koen Vanmechelen au Pavilion 0 se compose d’un récipient transparent éclairé par des lampes à infrarouge, comprenant trois impressions en 3D. Elles illustrent les structures ADN de trois poulets. Deux sont consanguins, et l’autre est un hybride. Il est fascinant de voir combien ce dernier diffère des premiers et a clairement la position d’outsider dans ce groupe. Son ADN est recouvert de picots. Les points rugueux sur les chromosomes de l’hybride augmentent sans doute son immunité. Tendre la main aux autres, réduire les distances entre individus, désirer l’Autre : voilà des activités dangereuses, courageuses et finalement enrichissantes.  
Plus d'info

 
 

 

 

 
 

Mark Manders

'Room with Broken Sentence' (Chambre avec phrase cassée) contient des éléments des œuvres anciennes de Manders tout en mettant en avant les nouvelles directions prises par l’artiste. Les vastes installations développées spécialement pour le pavillon Rietveld mettent en lumière de nouveaux aspects importants du vocabulaire formel et conceptuel de Manders. Son utilisation des matériaux – où tout est illusion, l’époxy ressemblant à l’argile, l’argile au cuivre et le cuivre au bois – accroît encore ce surprenant impact visuel. Mark Manders est un artiste Néerlandais qui vit et travaille en Belgique.
Plus d'info

Wunderkammer

L’exposition Wunderkammer, cabinet de curiosités contemporain, rassemble plus de 20 artistes plasticiens. Ils ont également ceci de commun qu’ils créent, à travers leur art, des mondes imaginaires. La réunion de leurs oeuvres évoque l’ambiance singulière et mystérieuse, toujours à la frontière entre science et croyance, du cabinet de curiosité renaissant. Dans ce parcours aux allures initiatiques, le visiteur aura l’occasion de découvrir une Wunderkammer - littéralement chambre des merveilles - aux accents résolument contemporains. Pour ce faire, les artistes se sont volontiers prêtés à l’exercice de style, laissant de côté les espaces épurés qui mettent traditionnellement leurs oeuvres en valeur au profit d’une scénographie d’accumulation, inspirée des cabinets d’antan.
Plus d'info

 
 

 

 

 
 

Koen Vanmechelen (Glasstress)

Un splendide manteau fait d’animaux confère une aura royale à cette installation. Bien que créé à partir d’un animal en apparence banal – le poulet – ce manteau tient ici une place proéminente. C’est l’artiste-créateur qui le porte, utilisant ainsi sa propre création. Les plumes proviennent du quinzième animal hybride issu de son « Cosmopolitan Chicken Project » (Projet de poulet cosmopolite) ou C.C.P.
Plus d'info

Axel Vervoordt

A l’occasion de la 55ème édition de la Biennale de Venise, le Palazzo Fortuny présente « Tàpies. Lo sguardo dell’artista (Tàpies. Le regard de l’artiste) ». Cette exposition est organisée par la Fondazione Musei Civici di Venezia et la Axel and May Vervoordt Foundation. Les commissaires d’exposition sont Toni Tàpies, Natasha Hébert, Daniela Ferretti et Axel Vervoordt.
Plus d'info

 
 

 

 

 
 

Marin Kasimir

Marin Kasimir présente ses oeuvres dans trois environnements : Eglise San Giovanni Evangéliste, Spazio Bedoer et Fondation Wilmotte.
Plus d'info

Dora García

Une vingtaine de personnes lisent un livre ensemble depuis trente ans.

Elles l'ont lu et relu, chaque traversée de la première à la dernière page durant onze années. Une fois arrivées au dernier mot – un « the, » très énigmatique –, elles recommencent au premier mot - « riverrun. ». Le texte s'avère inépuisable, son interprétation sans fin, le caractère ouvert de cette lecture exaltant. Au dehors de la pièce où se déroule la lecture, le monde semble cesser d'exister, à moins que – qui sait? – il n’existe justement qu’à cause d'elle.
Avec le soutien de: Flanders Audiovisual Fund, Atelier Graphoui, LUCA Sint-Lukas Brussel & Argos, Centre for Art & Media. Plus d'info